Mon enfant ne veut jamais aller au lit

« Maman j’ai soif ! Papa je veux faire pipi ! Encore une histoire ! ». Tout parent a au moins entendu l’un de ces refrains en voulant faire coucher un enfant, car toutes les raisons sont bonnes pour ne pas aller au lit, ou dormir tout seul ou même affronter le sommeil porteur de cauchemar. Que faire alors, si un enfant ne veut jamais aller au lit ?

Comprendre ce qui arrive à l’enfant quand il ne veut pas aller au lit

Dans la plupart des cas, l’enfant qui refuse d’aller au lit exprime un problème de séparation. Le plus souvent, cette réaction démontre qu’il n’a pas eu assez de contact avec ses parents au cours de la journée. Pour le savoir, il faut juste se demander si nous avons été présents pour lui, ou si nous avons réussi à lui accorder un moment qui lui soit entièrement dédié. En effet, cela fait partie de ses besoins fondamentaux, alors toute excuse est valable pour repousser l’heure du coucher et rester avec nous.

Il arrive aussi qu’il a peur du noir, ce qui est tout à fait normal à partir de deux ans, l’âge où l’imagination commence à fleurir et où l’enfant connait un développement intellectuel. Dans ce cas, le mieux qu’un parent puisse faire est de l’aider à s’armer pour défier ses peurs tout seul. La peur du cauchemar peut aussi pousser l’enfant à refuser de se coucher. Pour pouvoir l’aider, évitez de dédramatiser en cas de nuit difficile, au contraire, prenez le temps de l’écouter, le consoler et le rassurer.

Placer un rituel du coucher

L’importance du sommeil chez les enfants n’est plus à démontrer. Pour que l’enfant aime aller au lit et passe une nuit bienfaisante et réparatrice, un cadre et un rituel doivent être respectés.

Pour ce qui est du cadre, baignez l’enfant dans un environnement calme. Evitez les jeux excitants, tout ce qui est nuisance sonore ou lumineuse, les écrans (télé, tablette) avant de se coucher, mais aussi les sucreries propices à le rendre infernal. Un bain en début de soirée peut l’amener à bien se détendre. Faites en sorte qu’il se sente aussi à l’aise. Offrez-lui un lit confortable, mais pour cela il faut savoir comment bien choisir son matelas. Placez son nounours préféré ou doudou chéri à ses côtés, et allumez une veilleuse douce dans sa chambre déjà rangée et à la bonne température.

Côté rituel, chacun a ses propres habitudes, mais l’essentiel reste de préparer doucement l’enfant à se coucher. La règle d’or est de le coucher « à la bonne heure » et de respecter fermement cet horaire quotidiennement, tout en restant conciliant. Mettez-lui son pyjama, aidez-lui à brosser ses dents, un petit détour aux toilettes pour faire pipi, puis rejoignez le lit. Vous pouvez encore vous attarder en lui lisant une histoire, en l’écoutant partager sa journée ou en le faisant écouter de la musique douce, en lui accordant un moment tendre avec des câlins et des bisous. Dites enfin « bonne nuit ! » pour marquer votre départ.

Etre patient

Il faut savoir que mettre en place cette ambiance et ce rituel chez votre enfant prend un peu de temps. Mais le fait de garder ces bonnes habitudes chaque soir aidera votre tout-petit à les accepter. Pour quelques conseils en plus, découvrez 10 astuces pour aider son enfant à aller au lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *