Lieu de travail insalubre : que dit la loi ?

Un lieu de travail se doit de respecter les règles d’hygiène. Pour aider les entreprises à entretenir leurs locaux de travail, des professionnels comme pro.dweho.com sont spécialisés dans les services de nettoyage des locaux d’entreprises, de bureaux et de commerce. Toutefois, l’on peut également qualifier d’insalubre, un lieu de travail qui expose le salarié à un danger potentiel. Que dit la loi sur les lieux de travail insalubres ?

Le droit de retrait

Selon la loi du 23 décembre 1982, un salarié qui estime que sa vie ou sa santé est en danger sur son lieu de travail a le droit d’en aviser son employeur. Dans le cas où l’employeur ne fait pas en sorte d’éliminer le danger en question, le salarié peut recourir au droit de retrait. Il s’agit d’une faculté octroyée à un salarié face à un danger grave pour sa vie ou pour sa santé de quitter son lieu de travail sans pour cela qu’il ne soit accusé de faute. En outre, le salarié a l’obligation d’aviser son employeur sur la présence d’un danger. En revanche, il peut exercer son droit de retrait sans pour cela avoir besoin de l’accord de son employeur.

Qu’entend-on par danger grave et lieu de travail insalubre ?

La loi décrit comme danger grave, un danger qui risque de causer un accident ou encore une maladie grave qui pourrait entraîner la mort ou une inaptitude physique permanente ou temporaire prolongée du salarié. Ce danger peut résulter de l’utilisation d’une machine, d’un processus de fabrication ou encore d’une ambiance de travail difficile qui engendre stress, dépression. Mais il peut également s’agir d’un élément qui entraîne un danger pour la santé du salarié tel que la présence de produits chimiques, d’animaux…

Par ailleurs, la loi définit comme lieu de travail insalubre, des locaux qui présentent une défectuosité des systèmes de protection au travail, des machines ou des locaux qui exposent les salariés à un danger grave pour non-conformité à la sécurité ou encore une absence d’EPI. Un cadre de travail sale et dans lequel l’inconfort ou encore une ambiance décourageante peut également être qualifié de lieu de travail insalubre.

Quel est le cadre de travail idéal ?

Il est logique que lorsque les salariés évoluent dans un environnement sain et serein, leur productivité s’en trouve améliorée. Avoir un cadre de travail agréable ne peut donc qu’être bénéfique tant pour les employés que pour l’entreprise. Le lieu de travail idéal serait alors un espace de travail chauffé en hiver et climatisé en été, un local propre et bien entretenu, des bureaux et sièges de bureau confortables, des matériels performants… Mettre à la disposition des employés des espaces de repos pour se détendre et pour déstresser est aussi un excellent choix pour améliorer l’efficacité des travailleurs. Outre des matériels de qualité et un environnement agréable et propre, les employés ont également besoin d’une bonne ambiance pour booster leur motivation. Une ambiance conviviale et un esprit d’équipe à toute épreuve auront une influence profitable sur le rendement de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *