10 conseils pour créer des bonnes relations avec ses enfants

Certes, il n’y a pas de recette proprement dite pour l’éducation, mais on peut très bien créer de bonnes relations avec ses enfants. Si certains se plaignent de ne pas savoir sur quel pied danser avec leur progéniture, d’autres cherchent tous les moyens afin d’instaurer une certaine complicité avec la leur. Pour ne pas vivre comme des étrangers à la maison, il est conseillé de mettre en place cette entente.

De bonnes relations avec ses enfants, mais comment ?

Il faut dire que la relation entre parents et enfants ne se fera pas du jour au lendemain, elle doit commencer dès la naissance. Il faut alors essayer de gagner son cœur dès son plus jeune âge. Sachez toutefois que cette relation peut se fabriquer toute seule, il y a des efforts à faire, travaillez alors dans ce sens, et, comme des dents-de-scie, elle pourrait être « houleuse » et redevenir plus calme le lendemain.

L’époque de la vieille école des parents qui ont « toujours raison » est révolue, le respect se fait dans les deux sens. Dans ses choix, soyez un soutien pour eux, accompagnez-les dans leurs épreuves tout en gardant une certaine distance par rapport à leurs pas. Ces attitudes sont à conserver tous les jours, ne manquez pas à vos rôles de « proches ».

Plus de délicatesse en tant qu’uniparental

Si les deux parents sont présents, il faut vous mettre d’accord sur l’éducation de vos enfants, cette entente se transmettra facilement à vos petits. Seulement, ce sera plus difficile quand on est mère célibataire, surtout si elle se culpabilise sur son choix et veut absolument se rattraper. Une absence pour le travail pourrait être mal ressentie par l’enfant. Vous devez leur consacrer du temps, vous n’avez pas à vous rattraper de votre absence avec du « matériel », trouvez du temps à passer avec eux.

L’essentiel, c’est de savoir « relativiser ». Il arrive que, dans un excès de colère ou pour répondre à votre refus de lui acheter quelque chose, il aille sortir un « je ne t’aime pas maman ». Ce n’est pas la peine de vous prendre la tête, une fois calme, il vous demandera pardon, la discussion pourra alors commencer.

Soyez « à la page » avec la génération Z !

Il y a des parents-copains, il y a des parents-complices, mais pour avoir de bonnes relations avec ses enfants, rien ne vaut le juste milieu. L’éducation d’il y a 30 ans ne sera pas pareille à celle de la nouvelle génération. En effet, la génération Z, appelée également génération C avec la Communication, la Connexion et la Créativité comme leitmotivs, est une génération dynamique et expansive.

En tant que parents de cette jeune génération, il est important de « communiquer », c’est la base de toute entente. C’est aussi le cas d’une « bonne connexion » qui doit se créer entre vous. Et surtout, évitez les critiques et les dénigrements, surtout ceux en présence d’un tiers, car la blessure risquerait d’être…profonde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *