Décès dans la famille : comment réagir ?

La perte d’un proche est toujours un événement très pénible et difficile à endurer. D’une part, il y a le deuil qui pèse sur la tête et d’autre part, il y les funérailles ne doivent pas être prises à la légère du fait qu’il s’agit d’honorer la mémoire du défunt et de lui rendre un dernier hommage. Quelles sont alors les réactions à avoir suite au décès d’un membre de la famille ?

Organiser les funérailles

Dès l’annonce du décès, les membres de la famille du défunt doivent préparer ses funérailles. Il est possible que le déroulement des obsèques ait déjà été prévu par le disparu, qu’il l’ait mentionné verbalement ou de manière écrite. La famille devra donc se plier à ses exigences et organiser les obsèques telles que la personne décédée les avait prévues. Dans le cas contraire, il faudra que les membres de la famille ou les proches fassent eux-mêmes le choix afin de rendre hommage au proche décédé. Quand on doit organiser les funérailles d’un proche, différentes étapes sont à suivre.

  • Les démarches administratives
  • La toilette et les soins mortuaires
  • Le recueillement en salon privé
  • La mise en bière
  • Les cérémonies religieuses ou civiles
  • L’enterrement ou la crémation

Ces étapes constituent toutes des détails dont le choix doit être minutieusement effectué car il s’agit du dernier instant consacré à la mémoire du défunt.

Choisir le monument funéraire

Les funérailles sont un événement passager, mais le monument funéraire lui va perdurer dans le temps. Ce monument funéraire est en quelque sorte la preuve que la personne a bien vécu dans ce monde. Il est constitué principalement de deux éléments : la pierre tombale et la plaque funéraire.

La pierre tombale comporte des informations obligatoires telles que l’identité, les dates de naissance et de décès de l’individu. La plaque funéraire est plus personnelle car elle contient des inscriptions concernant le mode de vie qu’avait la personne, ce qu’elle aimait, etc. Les plaques funéraires en granit sont particulièrement réputées pour leur solidité et la facilité de personnalisation. Parmi les autres matériaux disponibles, on peut citer le marbre, le verre ou encore les métaux.

Faire le deuil

La perte d’un être cher est toujours douloureuse, et faire son deuil permettra d’affronter la profonde tristesse résultant de cette séparation. La première réaction est d’accepter la séparation : il ne faut pas retenir ses larmes et il faut en parler aux autres si l’épreuve est trop dure. Après, il sera question de la reconstruction ou l’on devra apprendre à continuer sa vie sans la personne disparue.

En ce qui concerne les enfants, ils doivent être tenus au courants que cette séparation est bien définitive et non passagère comme un sommeil par exemple. Le devoir des adultes est de réconforter au maximum les enfants et éviter qu’ils n’aient continuellement peur de la mort, afin qu’ils puissent poursuivre normalement leurs vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *