Maux de tête continus : que faire ?

Le mal de tête est un phénomène qui touche chaque jour des milliers de personnes. Le degré de la souffrance est cependant différent d’une personne à une autre, et dans certains cas, il s’agit véritablement d’une maladie et le traitement dépend alors de la nature du malaise. Pour certains, il est question d’un mal de tête passager quant pour d’autres, le mal de tête provoque des douleurs insupportables, voire il devient invalidant. Dans le cas des maux de tête continus, voici ce qu’il faut savoir et ce qu’il faut faire pour soulager la douleur.

Quelles peuvent être les causes des maux de tête ?

Les maux de tête continus peuvent avoir de nombreuses origines. Cela peut être créé entre autres par le stress, les tensions, la fatigue oculaire, l’anxiété… En outre, d’autres facteurs comme les changements hormonaux, certains aliments, certaines boissons, le manque de sommeil… sont également des éléments qui déclenchent les maux de tête. Lorsque les maux de tête sont continus, ils provoquent une pression douloureuse constante qui se ressent comme une douleur lancinante dans la tête.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus classiques des maux de tête se présentent comme des sensations de brûlure, ou des sensations de picotements, voire des sensations de compression du crâne. A d’autres formes de céphalées qui varient selon les causes, les symptômes peuvent se manifester par de la fièvre, des vomissements ou encore une augmentation de la tension artérielle…

Quand faut-il consulter ?

Les maux de tête doivent conduire à une consultation médicale lorsqu’ils deviennent insupportables à un tel point que le malade en devient invalide, ou si le malaise a des répercussions sur la vie personnelle et sur la vie professionnelle du patient. Il est également nécessaire de consulter lorsque les maux de tête s’accompagnent de convulsions, de troubles psychologiques ou encore de perte de conscience. Il en est de même quand le degré de douleur tend à s’aggraver ou si la nature des maux de tête a changé. Par ailleurs, si les céphalées continues s’associent à une fièvre plus ou moins élevée ou à une rigidité du cou ou encore une faiblesse extrême, une paralysie, il est impératif de se faire ausculter par un médecin le plus vite possible. Ces signes peuvent avertir une méningite, voire un accident vasculaire cérébral.

Quels sont les traitements ?

Le traitement le plus fréquemment utilisé et sans l’avis d’un médecin consiste en la prise d’analgésique en vente libre comme le paracétamol par exemple. Ces médicaments font en général effet au bout d’une heure ou deux selon la personne. Toutefois, cette forme d’automédication n’est pas conseillée si vous y recourez de façon régulière, du fait du risque de sur-médication.

Dans le cas de maux de tête plutôt supportables, la cause peut aussi être une déshydratation. Boire beaucoup d’eau peut régler votre problème. S’allonger dans un endroit calme à la température modérée peut également vous aider à soulager votre migraine.

Toujours est-il que l’avis d’un médecin est préférable afin d’être certain que le traitement que vous prenez soit bien adapté à votre maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *